Histoire d'une revendication

Version imprimableVersion imprimable

L’association Euskal Herriko Laborantza Ganbara est née d’un certain nombre de constats fait par les acteurs locaux.

D’une part, il existe un certain nombre de spécificités agricoles au Pays Basque (rapport Beth-Sourd) :

  • 80 % du territoire est classé en zone de montagne avec de grands espaces pastoraux gérés collectivement (les estives),
  • les exploitations sont nettement plus petites que la moyenne française,
  • les activités sont tournées vers l’élevage extensif et la valorisation des ressources fourragères,
  • l’agriculture est présente sur l’ensemble du territoire, y compris dans les zones difficiles présentant de fortes pentes,
  • la production et la transformation de produits agricoles (laiteries, salaisons…) représentent 50 % des emplois du Pays Basque intérieur.

Cette activité majeure au sein du territoire reste cependant mal prise en compte par la Chambre départementale d’agriculture.

D’autre part, le Pays Basque n’existant pas en tant qu’unité administrative, c’est la Chambre départementale qui est l’organe d’orientation de l’agriculture locale. Celle des Pyrénées Atlantiques a depuis plus de 20 ans fait le choix d’une agriculture intensive tournée vers la production de matières agricoles de faible valeur ajoutée, comme le maïs et en particulier le maïs irrigué. La majeure partie de ses moyens (colossaux) est dévolue à l’encouragement de ces filières … au détriment de la zone montagne.

De plus, le mode de scrutin aux Chambres d’Agriculture ne permet pas la pluralité syndicale, puisque la liste majoritaire emporte la présidence et la moitié des sièges, l’autre moitié étant répartie à la proportionnelle entre les différentes listes en présence - y compris la liste majoritaire ! La réforme de ce scrutin est d’ailleurs un combat déjà ancien de la Confédération Paysanne. Sur le territoire Pays Basque, le syndicat ELB Confédération Paysanne du Pays Basque est majoritaire aux élections Chambre d’Agriculture, mais n’a jamais obtenu de faire entendre sa voix au sein des instances institutionnelles agricoles.

Enfin, les diverses initiatives qui ont permis le maintien de nombreuses petites exploitations via les productions sous signe de qualité (3 AOC, agriculture biologique, production fermière sous label IDOKI…) ont été portées et développées depuis plus de 20 ans par des collectifs de paysans et non par la Chambre départementale.

Face à ces constats et lassé de l’étourdissant silence de l’Etat français sur la question de la création d’une structure agricole spécifique pour le Pays Basque, le syndicat ELB, soutenu par 70 % des élus locaux et de nombreux acteurs économiques, a créé, le 15 janvier 2005, l’association Euskal Herriko Laborantza Ganbara « pour une agriculture paysanne et durable en Pays Basque ».



Votre agenda

«  
  »
L M M J V S D
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
Add to calendar

Notre Dame des Landes : où en est-on ?

Vendredi 28 Avril - 20:30 - 23:00
Conférence - soirée d'échange Vendredi 28 avril 20h30, Ainhice Mongelos A l'initiative de l'association Euskal Herria Zuzenean (organisatrice du festival EHZ depuis plus de 20 ans...

Marché fermier de Bibi Beaurivage

Lundi 01 Mai - 09:00 - 14:00
MARCHÉ DE PRODUCTEURS FERMIERS Lundi 01 mai, 09h00 – 14h00 Biarritz, quartier Bibi Beaurivage, rue Harispe   A l’occasion des fêtes du quartier Bibi Beaurivage de Biarritz,...
+ Voir tout l'agenda