Valoriser les engrais de Ferme

Version imprimableVersion imprimable

Les effluents d’élevage

Un élevage produit 2 catégories d’effluents :

  • des effluents peu chargés en matière organique : eaux de lavage, eaux de pluie souillées.Leur collecte et/ou traitement est obligatoire car ils peuvent nuire à l’environnement mais ils ont peu d’intérêt pour la fertilisation.
  • des effluents chargés en matière organique, issus du logement des animaux. Ce sont les fumiers, lisiers, purins…ils représentent une richesse .

Valoriser les engrais de ferme permet :

  • d’être autonome.
  • de ne plus acheter d’engrais minéraux coûteux.
  • de respecter l’environnement.

Échantillonner et analyser

Valoriser les engrais de ferme n’est possible que si l’on connaît leur composition. D’un élevage à l’autre, des différences significatives peuvent exister. Elles sont liées à :

  • l’alimentation des animaux (fourrages fermentés, fourrages secs).
  • le mode de logement et notamment le paillage.
  • le mode de stockage.

On peut faire des moyennes valables dans la plupart des cas, mais elles n’auront jamais la valeur d’une analyse réalisée sur place.

Méthode d’échantillonnage :

Prendre l’échantillon au moment de l’épandage. Le prélèvement au champ est la seule méthode qui garantit une prise d’échantillon représentative.

  • Pour le fumier ou le compost, disposer sur le champ des vieux sacs (type sacs d’aliment) à raison de 5 sacs à l’ha répartis au hasard. Épandre le fumier. Récupérer le fumier qui est tombé sur les sacs, le mélanger et en faire un échantillon de 1Kg.
  • Pour le lisier : brasser la fosse, prélever un échantillon de 2 litres en remplissant maximum au 2/3 un bocal.

Dans les 2 cas, si vous ne pouvez pas envoyer l’échantillon au laboratoire le jour même, congeler l’échantillon ; à température ambiante, l’azote ammoniacal évolue, le résultat d’analyse sera donc biaisé si on ne fixe pas les éléments par le froid.
Envoyer au laboratoire l’échantillon congelé, coût de l’analyse : 35 à 50 €. Eléments analysés : matière sèche, matière organique, azote, P2O5, K2O.

Selon le type d’animal, les engrais de ferme ont des caractéristiques stables :

  • Les porcs produisent des engrais équilibrés en NPK.
  • Les ruminants produisent des engrais très riches en potasse, surtout si le logement est en litière accumulée.
  • Les volailles produisent des engrais riches en phosphore.

fumierÉviter des erreurs

  • Une « mauvaise » alimentation des animaux se répercutera automatiquement sur la qualité des engrais de ferme.
    Les rations riches en aliments fermentés produiront des engrais de ferme à odeur nauséabonde.
  • Les conditions de stockage doivent éviter le lessivage et le ruissellement.
  • Épandre en trop grande quantité : les microbes du sol doivent « digérer » les éléments pour les rendre disponibles.
    Une trop grande quantité sature les cycles naturels.

Composter

Le compostage consiste à réaliser « une évolution maîtrisée » du tas de fumier par une montée en température grâce à une aération mécanique. Plus on aère, plus le tas évolue. Cette maturation a de nombreux avantages :

  • Cette montée en température, le changement de pH, l’exposition aux UV, permettent un assainissement : élimination des graines d’herbes indésirables et des principaux germes pathogènes.
  • Il y a également réduction du tas à épandre (parfois divisé par moitié).
  • Le compost est plus facile à épandre (produit fin et homogène) et il est épandable sur prairie sans risque d’inappétence pour les animaux.
  • Les limitations de distances réglementaires pour l’épandage sont abaissées.

tracteur« Grâce au compostage, la quantité à épandre est considérablement réduite. De plus, les animaux peuvent directement retourner sur la parcelle sans risque d’inappétence. »

« De toute façon, les fumiers doivent être épandus, alors autant les valoriser ! »

Quand et où épandre ?

Les produits liquides et les fumiers frais sortis d’étable sont facilement lessivables. Il faut éviter de les épandre en période pluvieuse, sur sol nu ou en période froide. L’idéal est un épandage sur prairie ou juste avant semis d’une céréale, en climat doux.

Les produits solides ou évolués comme les vieux composts peuvent être épandus sans trop de risque pour l’environnement n’importe quand. Il est cependant préférable de les épandre à l’automne comme amendement organique car ils ont peu d’intérêt comme produit starter.

Ne jamais associer engrais vert et engrais de ferme !



Votre agenda

L M M J V S D
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
Add to calendar

1ère journées Installation/Transmission

Mercredi 11 Décembre (Toute la journée)
"Comment j'ai réussi la transmission de ma ferme" Les installations agricoles (reprise ou création) effectuées "dans le cadre familial" sont en constante diminution depuis...

Formation arboriculture fruitière

Vendredi 13 Décembre (Toute la journée)
Formation arboriculture fruitière, vendredi 13 décembre 2013 Pour planter un verger il ne suffit pas de faire un trou et de mettre les scions en place ! Une bonne préparation du...

CERTIPHYTO

Mercredi 11 Décembre (Toute la journée) - Mercredi 18 Décembre (Toute la journée)
Euskal Herriko Laborantza Ganbara a programmé une session de deux jours de formation en vue de l'obtention du Certiphyto.   Celle-ci sera la dernière de l'année:  ...
+ Voir tout l'agenda