Natura 2000

Version imprimableVersion imprimable

Paysage montagne basqueL’Europe possède une variété de climats, de paysages et de cultures qui induit une très grande biodiversité. Or, depuis plus d’un siècle, le développement urbain, la croissance des voies de communication, l’intensification de l’agriculture peuvent entrainer une perte de cette diversité biologique. En France, sur 4 500 espèces (végétales et animales) indigènes recensées, 943 sont menacées, 387 espèces sont en danger ou vulnérables, 70 sont rares et 25 se sont déjà éteintes ou présumées éteintes. C’est pour limiter cette érosion de la biodiversité que l’Europe s’est lancée dès 1992, dans un vaste projet de préservation de la nature : le projet Natura 2000. L’objectif est de constituer un réseau d’espaces naturels pour lesquels un programme de gestion est mis en place pour préserver le patrimoine naturel tout en tenant compte des activités socio-économiques locales.

Chacun des 27 états membres a alors proposé des sites remarquables au niveau européen par leur rareté et leur fragilité pour former les « réseau Natura 2000 ».

La constitution de ce réseau repose sur la mise en œuvre de deux directives européennes :

- La Directive « Oiseaux », du 2 avril 1979 qui vise la conservation des espèces d’oiseaux sauvages de l’Union européenne en ciblant sur les espèces les plus sensibles. Plus de 3000 sites ont été classés par les Etats de l’Union sur des zones de présence ou de passage de ces oiseaux d’intérêt communautaire.

- La Directive « Habitats faune flore » du 21 mai 1992 qui vise la conservation des espèces de faune et de flore sauvages ainsi que de leur habitat. Cette directive répertorie plus de 200 types d’habitats naturels, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt à l échelle européenne.

La France compte plus de 1 700 sites, le réseau national de Natura 2000 couvrant 12.4 % (550 000 km²) du territoire français. En Aquitaine, 150 sites terrestres ont été désignés : 124 au titre de la directive « Habitats » et 26 au titre de la directive « Oiseaux », ainsi que 5 sites marins. Les sites terrestres couvrent au total 12,4 % de la surface régionale. Les Pyrénées Atlantiques comptent 51 sites terrestres : 36 au titre de la directive « Habitats » et 15 au titre de la directive « Oiseaux » ainsi qu’un site marin. Les sites terrestres couvrent environ 1/3 de la surface départementale.

Dans les Pyrénées Atlantiques le dispositif a été trés mal reçu par les élus locaux, la concertation ayant fait défaut et la communication des services de l’Etat n’ayant pas été à la hauteur des enjeux. Un front de refus s'est alors mis en place, freinant le démarrage de la démarche. C'est dans ce contexte qu'un premier site s'engage : celui du massif de Larrun Xoldokogaina. En 2002 est créé le comité de pilotage qui réunit les acteurs du territoire. L'élaboration du Document d'objectif (DOCOB) est lancée en 2005, le document validé en 2007 et Euskal Herriko Laborantza Ganbara en assure l'animation depuis 2010.

Dès sa création en 2005 et alors que la « fronde anti-Natura 2000 » était fortement implantée en Pays Basque, Euskal Herriko Laborantza Ganbara a souhaité apporter une information plus sereine sur la démarche Natura 2000. Dans un premier temps un document synthétique «Natura 2000 en montagne basque, constats et perspectives » a été élaboré et diffusé. La préface de cette brochure illustre la position de l’association : « Nous, paysans, avons ceci de particulier que notre outil de travail (terre, eau, biodiversité…) est un bien commun. Aujourd’hui, face aux impacts majeurs de certains systèmes agricoles, notre responsabilité au regard de ce patrimoine est de plus en plus redoutable : nous devons re-penser des systèmes qui atteignent un double objectif: rémunérer le travail des paysans et préserver le bien commun. Mais cet objectif ne pourra être atteint que si les autres citoyens utilisateurs de l’espace intègrent et acceptent l’idée que le territoire est le support de l’activité économique des paysans. »

C’est dans cet état d’esprit constructif qu’Euskal Herriko Laborantza Ganbara, en partenariat avec le Conservatoire Régional des Espaces Naturels d’Aquitaine (CREN Aquitaine) s’engage en 2010 avec la Communauté de Communes Sud Pays Basque dans l’animation du projet Natura 2000 de « Larrun-Xoldokogaina».

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le portail du réseau Natura 2000 du Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire : www.natura2000.fr, la plaquette de présentation générale de Natura 2000 ainsi que le site de l'ATEN.



Votre agenda

L M M J V S D
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
Add to calendar

1ère journées Installation/Transmission

Mercredi 11 Décembre (Toute la journée)
"Comment j'ai réussi la transmission de ma ferme" Les installations agricoles (reprise ou création) effectuées "dans le cadre familial" sont en constante diminution depuis...

Formation arboriculture fruitière

Vendredi 13 Décembre (Toute la journée)
Formation arboriculture fruitière, vendredi 13 décembre 2013 Pour planter un verger il ne suffit pas de faire un trou et de mettre les scions en place ! Une bonne préparation du...

CERTIPHYTO

Mercredi 11 Décembre (Toute la journée) - Mercredi 18 Décembre (Toute la journée)
Euskal Herriko Laborantza Ganbara a programmé une session de deux jours de formation en vue de l'obtention du Certiphyto.   Celle-ci sera la dernière de l'année:  ...
+ Voir tout l'agenda