… et appuyez sur Entrée

DIAGNOSTIC DE
L'AGRICULTURE PAYSANNE

L’agriculture paysanne n’est ni un label ni une certification, ni un cadre rigide permettant de savoir si une ferme en fait partie ou pas. Il s’agit d’une démarche des paysans qui par leurs pratiques, leurs choix, orientent l’agriculture d’un territoire vers une situation où un maximum de paysans vivent décemment de leur métier en produisant sur des fermes à taille humaine une alimentation saine et de qualité, sans remettre en cause les ressources naturelles de demain, et participant avec les citoyens à rendre le milieu rural vivant dans un cadre de vie apprécié par tous.

Pour qui? Pourquoi?

Le diagnostic Agriculture Paysanne est destiné à tout(e) paysan(ne) souhaitant faire un point sur sa ferme. Il s’agit avant tout d’un outil de réflexion, permettant au paysan(ne) d’estimer comment ses pratiques se situent dans le cadre de l’agriculture paysanne et quelles sont ses marges de progrès.

Il permet d’analyser la situation de la ferme, des pratiques, des choix par rapport au projet de l’agriculture paysanne et d’identifier éventuellement une démarche de progression, au travers la mesure d’une série d’indicateurs.

L’analyse se fait à partir des six thèmes transversaux définis dans la Charte de l’Agriculture Paysanne et qui reflètent les fonctions sociale, économique et environnementale du projet d’agriculture paysanne : l’autonomie, la répartition, le travail avec la nature, la transmissibilité, la qualité des produits, le développement local et la dynamique territoriale.

Agriculture Paysanne
Les 6 thèmes

Les 6 thèmes sont hiérarchisés : autonomie, répartition et travail avec la nature sont comptabilisés sur 60 points, transmissibilité, qualité des produits et développement local et dynamique territoriale l’étant sur 40 points.
Ces thèmes sont interdépendants, on ne peut en effet distinguer de manière rigide les dimensions sociale, économique et environnementale de l’agriculture paysanne.

Ainsi, les différents thèmes interagissent entre eux :
– la répartition des volumes de production est un facteur déterminant des cinq autres thèmes
– l’autonomie est un facteur déterminant de quatre autres thèmes
– le travail avec la nature est un facteur déterminant de quatre autres thèmes
– la transmissibilité est un facteur déterminant de trois autres thèmes
– le développement local est un facteur déterminant de deux autres thèmes
– la qualité des produits est un facteur déterminant de deux autres thèmes

Pour chacun de ces thèmes, des critères précis permettent d’analyser la ferme et d’évaluer comment elle se situe par rapport aux dix principes de base. Ces critères sont détaillés grâce à des indicateurs qualitatifs ou quantitatifs mesurables qui sont reproductibles et quantifiables. Pour chaque critère, c’est le résultat de l’ensemble des indicateurs qu’il est pertinent d’analyser : chaque indicateur pris séparément n’a pas de sens.
Ces critères sont eux aussi hiérarchisés.
L’ensemble constitue une grille globale d’analyse des systèmes de production et permet de les situer par rapport à la démarche vers l’agriculture paysanne. L’objectif de l’évaluation est de réfléchir aux moyens, individuels ou collectifs de progresser, afin de mettre en place une agriculture qui soit dans l’intérêt de la société.

Agriculture Paysanne
Ce diagnostic peut servir:

– à faire le point sur la ferme et à réfléchir à l’évolution des pratiques
– à faire réfléchir les porteurs de projet sur leur projet d’installation ou de transmision
– comme support pédagogique pour les lycées agricoles, afin de faire découvrir aux futurs paysans les enjeux de l’agriculture paysanne
– comme grille d’analyse pour les collectivités locales pour les accompagner dans la réflexion du type d’agriculture à encourager sur leur territoire.

Euskal Herriko Laborantza Ganbara a réalisé ce diagnostic sur plusieurs dizaines de fermes.
Un recueil avec les « 30 fermes du Pays Basque à travers le regard de l’agriculture paysanne et durable » a été publié en 2011.

Haut