... & press enter to start

Certification Haute Valeur Environnementale

uztaila 2, 2019 / BY EHLG / EHLG

La Haute Valeur Environnementale (HVE) est le plus haut niveau de certification environnementale d’une exploitation agricole française. La certification s’applique sur l’intégralité de exploitation.

Elle évalue les pratiques des fermes tant sur la gestion des intrants (limitation de l’application des produits phytosanitaires, etc.), que sur les mesures prises pour maintenir la biodiversité.

Contrairement à la certification AREA de niveau 2, HVE entraîne une obligation de résultats.

Deux voies de certification 

– OPTION A 

Ici, 4 indicateurs vont être évalués :

  • Biodiversité

  • Stratégie Phytosanitaire

  • Gestion de la Fertilisation

  • Gestion de l’Irrigation

Chacun de ces indicateurs, se décline en plusieurs items. Ainsi, divers critères vont être évalués : part des surfaces dites d’intérêts écologiques (haies, surfaces non traitées comme les landes et parcours…), composition de la SAU, calcul de l’Indice de Fréquence de Traitement, part des surfaces non traitées, bilan azoté, etc.

Selon leurs pratiques, les exploitants vont donc obtenir plus ou moins de points. Pour être certifié par cette approche thématique, il faudra obligatoirement que le paysan ait au moins 10 points sur chaque indicateur cité ci-dessus. Il est important de noter que ces indicateurs seront recalculés durant 3 campagnes.

– OPTION B 

Pour pouvoir être certifié par la voie B, la ferme doit pouvoir présenter non seulement des surfaces qui favorisent le maintien de la biodiversité (> 10 % de surface d’intérêts écologiques, ou > 50 % de prairies permanentes), mais également une certaine autonomie en intrants* (poids des intrants dans le CA hors subvention < 30 %).

* Ici, les intrants à prendre en compte sont : les charges réelles d’approvisionnement (semences, engrais, amendements, produits phyto, produits vétérinaires, aliments grossiers achetés, aliments concentrés achetés, carburants et lubrifiants, combustibles, fournitures stockées), mais également l’eau, le gaz, l’électricité, les prestations de services, etc.

Le cycle de la certification

1⇥ Détenir au préalable une certification environnementale de niveau 1 ou 2 (ex : certification AREA ou certification globale d’exploitation équivalente)

2⇥ Contacter son référent pour réaliser l’audit de certification HVE (calcul des différents indicateurs). La campagne auditée est en N-1

3⇥ Certification de l’exploitation sur 3 ans avec contrôle annuel (N+1 et N+2) pour actualiser les indicateurs et vérifier qu’ils respectent toujours la grille

SAUVEGARDER OU IMPRIMER LE TEXTE

TOP